Pitch and Putt pour tous
Le Pitch And Putt Pour Tous

PITCH-GOLF, J’ÉCRIS TON NOM… (1ère partie)



- Le Général de GAULLF. 
- Aller plus loin...
- Le jet de l'éponge. 
- Un mec heureux. 
- Pour le plaisir...
- Choisi ton camps, camarade...
- Drive for show, Putt for money. 
- Jeux interdits.

 

LE GÉNÉRAL DE GAULLF

"Pom, pom, pom, pom... ici Londres.
C'est le Général DE GAULLF qui parle aux Français... "
Ce pourrait être les premiers mots du discours d'un certain Général, un 18 juin, qui intimerait l'ordre à son peuple de se mobiliser.  
Sachez cependant que ce DE GAULLF n'a rien à voir avec celui auquel vous avez pensé initialement même si un jour il deviendra Président... de son association.
Ce général est avant tout un gentleman qui rêve de grandeur, mais pas pour son propre compte, uniquement pour le plaisir et la satisfaction de tous ses "amis" golfeurs. Car c'est bien de GAULLF, pardon de GOLF dont il s'agit. 
Il se prénomme Jean-François (de Nantes) et il n'attend qu'une chose, c'est que vous l'accompagnez dans sa quête.  

ALLER PLUS LOIN...  

Pour ceux qui ne le connaissent pas, on le surnomme le "Kid tonic" du golf, car il veut toujours "aller plus loin". 
C'est son crédo !
Comme celui de tous les golfeurs, me direz-vous ?
Eh bien non ! S'il veut effectivement toujours "aller plus loin", ce n'est plus la distance de ses drives qui lui importe mais autre chose de bien plus important à ses yeux.
Pourtant, comme tout golfeur qui se respecte et dans sa quête éternelle de la performance, il a longtemps cru que fracasser la petite balle blanche en cognant le plus fort possible dedans était la solution.   
Ainsi, tout comme "Kidtonik", son Graal était l’espoir de toujours... aller plus loin, aller plus loin, aller plus loin !  

LE JET DE L'ÉPONGE

Erreur grave ! Car il avait beau maltraiter au maximum la petite capricieuse, rien n'y faisait. Les mauvaises langues prétendaient qu'il manquait de "doigté" puisque son index stagnait à 13. À croire que cela devenait un vrai handicap pour notre Général !
Inutile de vous dire que devant tant d'adversité et sans un coup de pouce du destin, les bras lui en tombèrent au point qu'il en perdit la tête. Et avant de perdre définitivement la raison, tout comme un boxeur saoulé de coups, il jeta l'éponge...
Ainsi, à la naissance de ses enfants et combiné à un boulot très prenant, il abandonna (comme beaucoup de golfeurs en activité) purement et simplement le golf pendant 18 ans, jusqu'à la majorité de sa fille aînée, Anne... de Bretagne.  

UN MEC HEUREUX.

Ainsi, un jour de 2010, suite à d'importants problèmes de santé et un peu par curiosité, il mit les pieds dans une petite structure (indépendante) de golf qui lui tendait la main (mais sans mandicité).
C'était un golf dont le parcours était bien plus petit que les autres, avec que de courts par 3 mais aussi un très grand practice. Ici tout était fait pour s'entraîner et se perfectionner au petit jeu et se lâcher sur le grand jeu.
Jugez par vous-même, il comprenait 1 grand et long practice, des espaces d'entraînement pour le petit jeu, 2 putting-greens, 1 parcours "Compact" et 1 parcours "Pitch and Putt". 
Autant dire que c'était la Mecque du petit jeu...
Pour notre Général, terminé le mur des lamentations car il pouvait enfin toucher du doigt (en l'occurrence de l'index) la vérité. Et d'un coup d'un seul, il devint, sans même l'avoir prévu, un autre Mecque, un mec heureux...
En fait, il venait de découvrir un jeu de golf très complémentaire de celui qu'il avait connu jusqu'à maintenant, le Pitch-Golf. C'est à dire le Pitch and Putt et toutes ses annexes. 

POUR LE PLAISIR...

Il faut savoir que le Pitch-Golf (ou Pitch and Putt) est une discipline de golf qui rassemble le Pitching*, le Chipping* et le Putting*. C'est peut-être un détail pour vous, mais pour lui, ça veut dire beaucoup...     
En effet, la vraie réussite au golf et le plaisir d'y jouer passeront fatalement par la maîtrise de ces trois spécialités.
Et, fraise sur le gâteau, vous pourrez y jouer... debout !
France GALL l'avait bien compris, tout comme notre ami Herbert (LEONARD) quand ce dernier chantait : "sans même aller plus loin. Mais pour le plaisir...".  
Et ce n'est pas uniquement parce qu'il rêve Herbert et que c'était un amateur éclairé, que notre Général cite LEONARD, mais bien parce qu'il DE VINCI bon en si peu de temps qu'il n'en crût pas ses yeux. Parole de (Jean) François Ier...
De plus le texte de sa chanson s'apparente formidablement bien au Pitch-Golf, car sans même aller plus loin... vous vous y entraînerez en vous amusant réellement, donc, rien que pour le plaisir...

CHOISIS TON CAMPS, CAMARADE. 

Au golf il n'y a pas que la distance qui compte, ni le fait d'attraper les fairways. Faut-il encore savoir terminer les trous. 
La réalité est que le Pitch-Golf (par le biais du Pitch and Putt) concentre environ 70% des coups que vous jouerez sur un parcours de golf, ce qui est énorme ! 
Aussi, maîtriser tout ce petit jeu vous garantira de rendre régulièrement une carte de score propre et non frustrante. 
Le Driving de son côté, ne représente que 12% (pour un débutant), 19% (si vous jouez dans le par) et jusqu'à 21%, pour les très grands champions (-6), des coups de golf que vous effectuez sur un parcours 18 trous. 
Vous voyez donc le ratio !
Aussi, tout comme aurait dit (en toussant car il avait la Coqueluche) un de nos plus grands humoriste : "choisis ton camps, camarade..."  

 

DRIVE FOR SHOW, PUTT FOR MONEY.

Alors, notre Général a choisi le sien et depuis il crie haut et fort qu'il ne regrette rien, mais surtout qu'il en fera profiter tout le monde, golfeurs et non golfeurs.
Vaste projet ! 
Pour info, l'handicapant index (toujours lui) de notre Général passa de 13 à 5 en moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire. Il intégra l'équipe de France de Pitch and Putt 4 années de suite et son index (Pitch and Putt) descendît jusqu'à -4. Bref, c'est la preuve (par 4) que ça marche...
Les anglo-saxons ont une très belle citation pour résumer cela. Ils disent :"Drive for Show, Putt for Money". 
Ne pariez jamais contre eux, ils sont imbattables à ce petit jeu.
Voici l’essence même du golf, ou si vous préférez, le carburant avec lequel tout golfeur devrait rouler... sa bosse.
N'est-ce pas super ?

JEUX INTERDITS...

Au Pitch-Golf, nous appliquons les règles du Pitch and Putt et nous jouons exactement de la même façon qu’au golf, mais nous limitons à 4 (dont le putter) le nombre de clubs autorisé (uniquement des fers). Et les pars 3 que nous pratiquons ont une longueur variant entre 30 et 90 mètres (maximum) au drapeau.
La distance (toujours) maximum de l'ensemble des 18 trous ne doit pas dépasser 1200 mètres, soit une moyenne de... 67 mètres (par trou). 
Attention, il ne faut pas confondre un parcours "Pitch and Putt" avec un parcours "Compact" qui est ėgalement composé uniquement de pars 3, mais dont la longueur est libre (jusqu'à 200 mètres et plus).
Ainsi, au Pitch and Putt les greens sont facilement atteignables en 1 coup, le par et même le birdie sont très rapidement réalisables par tous, même par les primo-débutants.
Ici, la puissance est vraiment secondaire, ce qui compte avant tout, c'est un peu de technique, un peu de précision et l'envie de se perfectionner dans le putting (50% du nombre de coups de golf sur un parcours 18 trous et les 2/3 ici).
Pour les meilleurs, ce sera un formidable exercice alliant l'excellence dans chacun de ses 3 domaines et une concentration extrême. Le top du top pour aller plus loin...
Mais attention, ce n'est pas parce que le trou est relativement court que c'est forcément "beaucoup" plus facile.  
Simplement, ici, il n'y aura plus l'immense FOSSEY séparant un débutant d'un joueur ecpérimenté. Et vous allez tous vous éclater au Pitch-Golf. 
Ainsi le golf ne sera jamais plus un jeu inaccessible par tous et encore moins un des jeux interdits...

Un ami qui vous veut du bien.

Général DE GAULLF